BÜRO DLB - IDEE-REALISATION-KOMMUNIKATION
Daniel Leutenegger, Bulliard 95, CH-1792 Cordast, Tel +41 (0)26 684 16 45 (nachmittags), Fax +41 (0)26 684 36 45, www.buero-dlb.ch

BÜRO DLB - IDEE-REALISATION-KOMMUNIKATION
Daniel Leutenegger
Bulliard 95
CH-1792 Cordast
Tel +41 (0)26 684 16 45 (nachmittags)
Fax +41 (0)26 684 36 45
E-Mail
www.buero-dlb.ch

23. BIELER FOTOTAGE / JOURNÉES PHOTOGRAPHIQUES DE BIENNE 2019: "FLOOD"

23. BIELER FOTOTAGE / JOURNÉES PHOTOGRAPHIQUES DE BIENNE 2019: "FLOOD"

10.05.2019 Bienne Festival of Photography, 10.5 – 2.6.2019


Image: © Vanja Bucan (SI) www.vanjabucan.com / 10 Residenz au Lac, Sequences of Truth and Deception

Le mot de la directrice

Nous nous réjouissons de vous accueillir pour la 23è édition des Journées photographiques de Bienne qui se déroulera cette année dans 12 lieux de la ville, dont l'espace public. Cette édition, imaginée sous la thématique "flood", sera l'occasion de réfléchir aux débordements qui touchent notre société contemporaine mais surtout à la manière avec laquelle l'image reflète nos pratiques.

Développer des nouvelles collaborations et des partenariats innovants qui impliquent plusieurs acteurs était un des enjeux de cette édition. La thématique, elle, a été choisie de manière à autoriser le médium photographique à sortir de son cadre pour rentrer en dialogue avec d'autres formes artistiques comme la performance, la musique et la littérature.

Je suis heureuse d'ouvrir cette édition qui propose des points de vues photographiques multiples et qui sera accompagnée par un programme inédit d'événements, de conférences et de workshops destinées aux professionnel-le-s et amateur-trice-s de photographie, aux visiteur-euse-s du futur et aux "floodeur-euse-s".

Sarah Girard

directrice des Journées photographiques de Bienne

Die Ausgabe 2019

Die 23. Ausgabe der Bieler Fototage thematisiert reale und virtuelle Überflutungen, die unsere heutige Gesellschaft kennzeichnen. In der digitalen Welt bezeichnet das englische Wort "flood" die Überflutung des Netzes und der Foren bis zu deren Unbrauchbarkeit. Tag für Tag teilen über 4 Milliarden Internetnutzer - bewusst oder unbewusst - eine Vielzahl von Informationen. Dieser Datenfluss, der uns überfordert und dessen Auswirkung auf unsere Gesellschaft nicht lenkbar ist, bietet auch Entwicklungschancen für das Individuum und für die Gemeinschaft.

Die diesjährige Ausgabe stellt Fotoarbeiten vor, welche die Übergriffe erforschen, die manchmal in der Privatsphäre versteckt bleiben sowie die politischen Exzesse hinterfragen, denen der Mensch heute ausgesetzt ist. Sie beschäftigen sich auch mit der Technikbesessenheit und der massiven Ausbeutung von lebenswichtigen Ressourcen in unserer heutigen Gesellschaft.

Fotos sind ein Abbild unseres Umgangs mit diesen Phänomenen. Die fotografischen Bilder gehen heute in einem Fluss von Daten unter und werden zuweilen unlesbar oder unsichtbar, genauso wie das Individuum selbst.

Das Bild soll in den Ausstellungen wieder zum Vorschein gebracht werden und die gesellschaftlichen Widersprüche, die es beinhaltet, beleuchten. Das Festival erlaubt der Fotografie, aus ihrem üblichen Rahmen auszubrechen und setzt die Gedanken der Besucherinnen und Besucher in Bewegung.

L'édition 2019

La 23e édition des Journées photographiques de Bienne explore la thématique du débordement réel et virtuel dans notre société actuelle. Anglicisme, le "flood" est une action qui inonde le réseau et sature les forums informatiques jusqu'à les rendre inutilisables. Quotidiennement, plus de quatre milliards d'internautes partagent une multitude d'informations sur la toile, consciemment ou non.

Ce flot de données qui nous dépasse, et dont l'impact sur notre société est non maîtrisable, représente aussi des opportunités de développement pour l'individu et les collectivités.

Cette édition présente des travaux photographiques qui questionnent les débordements parfois sournois dans la sphère privée, les dérives politiques auxquelles l'humain est confronté, la frénésie technologique et l'exploitation extrême des ressources vitales dans notre société contemporaine.

Reflet de nos pratiques, l'image photographique est aujourd'hui inondée dans un flux de données et devient parfois illisible ou invisible, à l'instar de l'individu.

Au fil des expositions, il s'agit de faire réémerger l'image, de laisser surgir les contradictions sociétales qu'elle révèle, d'autoriser la photographie à sortir de son cadre et de mettre en mouvement la pensée des spectateur-trice-s.

bft

Kontakt:

http://www.bielerfototage.ch/en/home.html

#BielerFototage #JournéesPhontographiquesdeBienne #BienneFestivalofPhotography #Flood #SarahGirard #VanjaBucan #CHcultura @CHculturaCH ∆cultura cultura+

 

 

Zurück zur Übersicht