BÜRO DLB - IDEE-REALISATION-KOMMUNIKATION
Daniel Leutenegger, Bulliard 95, CH-1792 Cordast, Tel +41 (0)26 684 16 45 (nachmittags), Fax +41 (0)26 684 36 45, www.buero-dlb.ch

BÜRO DLB - IDEE-REALISATION-KOMMUNIKATION
Daniel Leutenegger
Bulliard 95
CH-1792 Cordast
Tel +41 (0)26 684 16 45 (nachmittags)
Fax +41 (0)26 684 36 45
E-Mail
www.buero-dlb.ch

"À FLEUR DE PEAU. VIENNE 1900, DE KLIMT À SCHIELE ET KOKOSCHKA"

"À FLEUR DE PEAU. VIENNE 1900, DE KLIMT À SCHIELE ET KOKOSCHKA"

25.07.2020 Le Musée cantonal des Beaux-Arts Lausanne (MCBA) propose de renouveler le regard porté sur la contribution des artistes viennois à la naissance de l'art moderne. L'exposition "À fleur de peau" présente près de 180 peintures, dessins, sculptures et objets d'arts appliqués créés à l'aube du XXe siècle (jusqu'au 23 août 2020).


Image: Gustav Klimt (1862-1918), Paysage de jardin avec colline (Jardin paroissial), [Gartenlandschaft mit Bergkuppe (Pfarrgarten)], 1916, Huile sur toile, 110 × 110 cm, Zoug, Kunsthaus Zug, Stiftung Sammlung Kamm - Photo: © Kunsthaus Zug, Alfred Frommenwiler

L'accrochage, inédit, explore le thème de la peau, au fil de 180 peintures, dessins et objets d'art appliqué venus de musées suisses ou internationaux, d'importantes collections privées et Wiener Werkstätte.

Le parcours s'articule autour de six thèmes qui forment une nouvelle interprétation d'un tournant de l'histoire de l'art. Pour donner suite au succès de son exposition inaugurale, le MCBA souhaite convaincre un large public et séduire les visiteuses et visiteurs de la Suisse allemande et les nombreux touristes par l'ouverture d'une exposition d'envergure internationale.

Avec l'exposition "À fleur de peau. Vienne 1900, de Klimt à Schiele et Kokoschka", le MCBA poursuit sa volonté de faire connaître auprès de son public des artistes de renommée internationale comme lors de ses expositions passées consacrées au Paris de 1900 avec des artistes de l'art nouveau tels que Théophile-Alexandre Steinlen ou Eugène Grasset, figures importantes de la collection du MCBA.

Le modernisme viennois, présenté pour la première fois en Suisse romande, s'inscrit ainsi dans une période historique chère à l'institution. "À fleur de peau. Vienne 1900" adopte une approche inédite pour décrire les prémices de la modernité. Proposant de dépasser l'opposition classique entre les générations de Gustav Klimt et de Egon Schiele et Oskar Kokoschka, entre symbolisme et expressionnisme dans le dessin et la peinture, entre ornement floral et ornement abstrait dans les arts appliqués, l'exposition retrace l'émergence d'une sensibilité nouvelle, exprimée par un travail plastique se focalisant sur la peau.

C'est en explorant les mystères de cette surface sensible que les Modernes viennois vont redéfinir les rapports entre l'homme moderne et le monde, l'objet usuel et son environnement, le bâtiment et la rue. "À fleur de peau. Vienne 1900" se concentre sur la période allant de 1897, l'année de la fondation de la Sécession de Vienne, et 1918, l'année de la dissolution de l'Empire austro-hongrois et de la mort de nombreux artistes importants (Gustav Klimt, Koloman Moser, Egon Schiele, Otto Wagner).

Parallèlement à l'avènement du modernisme viennois, historiquement, le corps humain fait l'objet de recherches dans différents domaines, des sciences naturelles à la médecine, de la psychologie à la philosophie et à l'art.

Les œuvres et objets exposés permettent de mettre en lumière un dénominateur commun aux différents acteurs de la scène artistique viennoise: la peau, au propre comme au figuré. Le parcours à travers les salles s'organise en six sections: Peaux blanches (le combat contre l'académisme, le retour à la vérité du corps dénudé); Peaux colorées (le jeu des muscles et des articulations, l'expression des émotions); Sous la peau (la plongée dans les profondeurs de la chair, la dissection); Autour de la peau (les auras et les formes de pensée, le corps et le cosmos); L'espace-peau (un nouvel espace plastique, une surface de projection d'un seul tenant); Être bien dans sa peau (la réforme du cadre de vie pour l'adapter aux besoins de l'homme moderne).

Environ cent peintures et dessins, ainsi qu'une cinquantaine de meubles et une trentaine objets d'art appliqué Wiener Werkstätte sont présentés. Au premier étage les publics sont invités à découvrir comment les Viennois apportent leur contribution à la modernité en dotant la peau d'une expressivité plastique inédite. Au deuxième étage le parcours est consacré à la réforme du cadre de vie et à son adaptation aux besoins de l'homme nouveau.

Commissaires de l'exposition:

Catherine Lepdor, conservatrice en chef

Camille Lévêque-Claudet, conservateur, art ancien et moderne

Scénographie:

Carole Guinard, Lausanne

Artistes et créateurs présentés:

Josef Engelhart, Anton Faistauer, Otto Friedrich, Richard Gerstl, Josef Hoffmann, Gustav Klimt, Oskar Kokoschka, Utagawa Kunisada, Max Kurzweil, Bertold Löffler, Adolf Loos, Koloman Moser, Robert Oerley, Joseph Maria Olbrich, Max Oppenheimer, Michael Powolny, Otto Prutscher, Alfred Roller, Egon Schiele, Arnold Schönberg, Eduard Stella, Otto Wagner.

cp

Contact:

https://www.mcba.ch/expositions/

#MCBA #ÀFleurDePeau #Vienne1900 #KlimtSchieleKokoschka #CatherineLepdor #CamilleLévêqueClaudet #CaroleGuinard #CHcultura @CHculturaCH ∆cultura cultura+

klimt

Image: Gustav Klimt (1862-1918), Poissons rouges [Goldfische], 1901-1902, Huile sur toile, 181 × 67 cm, Soleure, Kunstmuseum Solothurn, Dübi-Müller-Stiftung - Photo: © SIK-ISEA, Zürich

Zurück zur Übersicht