BÜRO DLB - IDEE-REALISATION-KOMMUNIKATION
Daniel Leutenegger, Bulliard 95, CH-1792 Cordast, Tel +41 (0)26 684 16 45 (nachmittags), Fax +41 (0)26 684 36 45, www.buero-dlb.ch

BÜRO DLB - IDEE-REALISATION-KOMMUNIKATION
Daniel Leutenegger
Bulliard 95
CH-1792 Cordast
Tel +41 (0)26 684 16 45 (nachmittags)
Fax +41 (0)26 684 36 45
E-Mail
www.buero-dlb.ch

"JULES SPINATSCH – SEMIAUTOMATIC PHOTOGRAPHY 2003 – 2020"

"JULES SPINATSCH – SEMIAUTOMATIC PHOTOGRAPHY 2003 – 2020"

25.12.2018 Exposition Centre de la Photographie Genève (CPG), jusqu'au 2 février 2019


Photo: © Jules Spinatsch, http://jules-spinatsch.ch/

Ausnahmezustand im Winterparadies Davos: Schnee liegt schwer auf den Nadelbäumen, eine latente Spannung liegt in der Luft, irgendwo, geschützt von massiven Sicherheitsdispositiven, bereitet sich die Wirtschaftselite am World Economic Forum auf ihre Reden vor. In den Werken "Temporary Discomfort" setzt sich der Schweizer Fotograf Jules Spinatsch mit der Fotografie als Medium der Dokumentation und Überwachung auseinander. Im Centre de la Photographie Genève findet nun die erste Retrospektive dieser und anderer Arbeiten statt.

*

Jules Spinatsch est aujourd'hui l'un des photographes suisses les plus importants de la scène internationale. Il a notamment exposé au MoMA à New York, à la Fondation Cartier à Paris, à la Villa Arson de Nice, au Walker Art Center de Minneapolis, à la Tate Modern à Londres, au SFMoMA de San Francisco, mais aussi au Kunsthaus de Zurich ou au Fotomuseum Winterthur, pour ne citer que ces institutions.

C'est le CPG qui l'a, jusqu'à ce jour, accueilli le plus souvent, avec deux expositions personnelles (au CPG en 2003 et à Artgenève en 2015) et quatre expositions collectives, dont une hors les murs. C'est dans cet esprit que Jules Spinatsch, convaincu d'avoir fait le tour de la question, a souhaité faire au CPG le point sur sa pratique des prises de vues semi-automatiques.

L'exposition réunit les projets de photographies panoramiques créés entre 2003 et 2018, réalisés avec une technique que l'artiste a développée lui-même à partir d'une webcam semi-automatique, en collaboration avec l'informaticien Reto Diethelm jusqu'en 2012, puis avec une caméra SLR contrôlée par un ordinateur. Le système mis en place est le suivant: la caméra enregistre en suivant une grille précise et à intervalles réguliers des images individuelles sur une durée déterminée. Puis, toutes les images sont réunies dans un ordre chronologique pour former un large panorama. L'image panoramique représente donc un espace continu qui est coupé en fragments temporels. Une fois que l'appareil est lancé, il suit exactement le programme déterminé par l'artiste. Ainsi, la caméra contrôle l'espace, mais pas le temps, c'est-à-dire l'action qui se déroule devant son objectif.

La photographie semi-automatique de Jules Spinatsch est un mode de production d'image manuel et automatique. Dès 2003, date de sa première exposition personnelle au CPG intitulée "Temporary Discomfort", Jules Spinatsch a su répondre d'une manière artistique à un mode de production photographique qui n'allait, par la suite, que gagner de l'ampleur, celui de la photographie de surveillance automatisée. Le premier panorama réalisé en 2003 au World Economic Forum (WEF) de Davos, lieu de naissance de l'artiste, marque un tournant dans l'histoire de la photographie documentaire critique.

cpg

Contact:

https://www.centrephotogeneve.ch/expo/jules-spinatsch-3/

http://jules-spinatsch.ch/

#JulesSpinatsch #CPG #CentreDeLaPhotographieGenève #SemiautomaticPhotography #CHcultura #@CHcultura ∆cultura cultura+

 

Zurück zur Übersicht