BÜRO DLB - IDEE-REALISATION-KOMMUNIKATION
Daniel Leutenegger, Bulliard 95, CH-1792 Cordast, Tel +41 (0)26 684 16 45 (nachmittags), Fax +41 (0)26 684 36 45, www.buero-dlb.ch

BÜRO DLB - IDEE-REALISATION-KOMMUNIKATION
Daniel Leutenegger
Bulliard 95
CH-1792 Cordast
Tel +41 (0)26 684 16 45 (nachmittags)
Fax +41 (0)26 684 36 45
E-Mail
www.buero-dlb.ch

"MARGUERITE BURNAT-PROVINS"

"MARGUERITE BURNAT-PROVINS"

25.12.2020 Exposition Musée Jenisch, Vevey, jusqu'au 7 mars 2021


Image: Marguerite Burnat-Provins (1872-1952), Autoportrait, le doigt sur la bouche, [vers 1900], Huile sur toile, 46,5 × 55 cm © Sucession Marguerite Burnat-Provins, Musée du Valais, Sion, 2020 -  photo Michel Martinez

Énigmatique, souvent troublante, Marguerite Burnat-Provins (1872 Arras-1952 Grasse) s'est à la fois illustrée comme artiste, auteure, conférencière et journaliste, militante en faveur du patrimoine, enseignante d'art ou encore commerçante. Femme aux multiples visages, elle reste rebelle à toute catégorie, tant par son œuvre singulier que par son mode de vie.

Cette rétrospective met en lumière la dessinatrice et la créatrice visionnaire, mais aussi l'écrivaine. Un riche panel d'œuvres sur papier et de livres, ponctué de peintures, donne corps à l'univers foisonnant de Marguerite Burnat-Provins.

Sa modernité constitue aujourd'hui encore une source d'inspiration captivante. En témoignent les créations de Christine Sefolosha (*1955) et de Sandrine Pelletier (*1976), spécialement conçues pour l'occasion, en dialogue avec la célèbre série Ma Ville.

Le projet a vu le jour au Musée Jenisch Vevey sous l'impulsion de l'Association des Amis de Marguerite Burnat-Provins, suite à la publication de Marguerite Burnat-Provins. Cœur sauvage, importante monographie parue en 2019. Il trouve également un ancrage veveysan, puisque l'artiste y a résidé durant plus de dix ans (1896-1907).

Cet événement a par ailleurs été conçu en étroite association avec le Pôle culturel Saint-Vaast - Musée des beaux-arts d'Arras, lieu d'origine de Marguerite Burnat-Provins où l'exposition sera présentée au printemps 2021 (du 8 mars au 13 juin), ainsi qu'avec le Musée d'art du Valais qui lui dédie une salle permanente et qui a concédé des prêts importants, à l'instar de la Collection de l'Art Brut, Lausanne. 

Première grande rétrospective consacrée à Marguerite Burnat-Provins, l'exposition se déploie dans les deux ailes du rez-de-chaussée du Musée Jenisch Vevey avec un accrochage comprenant quelque 300 œuvres sur papier, livres, peintures et objets d'art confondus.

Les œuvres de Marguerite Burnat-Provins rendent compte d'un arc de plus de soixante ans de création, allant de ses réalisations de jeunesse aux milliers de dessins de la série hallucinatoire Ma Ville, provoquée par la Première Guerre mondiale. Elles attestent de la production d'une artiste qui a exploité avec virtuosité et originalité les nombreuses facettes de ses médiums de prédilection: le dessin - crayon au graphite, fusain, aquarelle, gouache -, l'écriture et la peinture.

Afin de saisir toute la diversité de son œuvre, l'exposition s'organise de façon chrono-thématique. Une première section dresse le cadre de l'enfance et de la jeunesse de Marguerite Burnat-Provins à Arras, avant d'évoquer sa formation parisienne, tissant ses affinités avec le Symbolisme et l'Art nouveau. Suit un chapitre dévolu aux activités que la jeune femme développe sur la Riviera vaudoise, dès lors qu'elle épouse Adolphe Burnat en 1896 et s'installe à Vevey.

L'exposition se penche également sur les œuvres que lui inspirent ses séjours en Valais, sa terre d'élection, aux côtés d'Ernest Biéler, instigateur de l'École de Savièse. Avec le livre Petits tableaux valaisans (1903), ce sont les débuts en littérature de Marguerite Burnat-Provins qui sont abordés, et plus largement sa pratique - continuelle - de l'écriture.

Vient ensuite une section majeure mettant à l'honneur ses dessins visionnaires issus de la série Ma Ville, un pan emblématique de son œuvre. Le parcours s'achève sur sa production qui voit le jour au Maroc, puis enfin à Grasse, au Clos des Pins, où l'artiste va résider jusqu'à la fin de sa vie.

Ainsi envisagée, cette rétrospective invite à explorer toute la richesse du parcours de Marguerite Burnat-Provins, avec pour ligne directrice son œuvre graphique. La (re)découverte se prolonge à travers les réalisations de Christine Sefolosha et de Sandrine Pelletier qui offrent un contrepoint contemporain inédit.

mjv

Contact:

http://www.museejenisch.ch/

#MargueriteBurnatProvins #MuséeJenischVevey #ChristineSefolosha #SandrinePelletier #CHcultura @CHculturaCH ∆cultura cultura+

Zurück zur Übersicht